Boursiers et boursières

La bourse de 2005-2006

L’ACPPU a décerné cette année la bourse commémorative J.H. Stewart Reid, d’une valeur de 5 000 $, à David Nielsen, doctorant en génie chimique à l’Université Queen’s.

M. Nielsen a obtenu un baccalauréat en sciences de l’Université du Colorado, à Boulder, et a entrepris en 2001 sa maîtrise à l’Université Queen’s. Il a été admis au programme de doctorat « en considération de l’excellence de son rendement et de ses travaux de recherche », a fait observer Andrew Daugulis, professeur à l’Université Queen’s et co-superviseur de ses études supérieures.

M. Nielsen concentre ses recherches sur le développement et l’optimisation d’un nouveau type de technologie visant à traiter et à maîtriser les émissions de gaz potentiellement nocives. « Bien que d’autres technologies permettent à l’heure actuelle de prendre en charge de tels besoins, mes travaux démontrent que non seulement la technologie du bioréacteur est une solution viable au traitement des gaz nocifs mais aussi qu’elle a le potentiel de réduire les incidences environnementales de nombreux procédés industriels en usage », a précisé M. Nielsen.

Et d’ajouter que ses travaux, dans un sens plus vaste, « visent à approfondir la recherche en biorestauration et en biotechnologie en vue de trouver des solutions à des problèmes environnementaux cruciaux ». En plus de ses contributions à plusieurs revues scientifiques faisant autorité, dont Biotechnology and Bioengineering ainsi que Environmental Science and Technology, M. Nielsen a présenté à diverses conférences nationales et internationales de premier plan des constatations importantes dans les domaines du génie chimique et de la biotechnologie et de la microbiologie environnementales.

Il a été nommé lauréat de plusieurs prix et récompenses, dont quatre bourses d’études supérieures attribuées par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada.