Boursiers et boursières
 
La bourse de 2007-2008


La bourse commémorative J.H. Stewart Reid de l’ACPPU a été décernée, pour l’exercice financier 2007-2008, à deux doctorantes : Bénédicte Fontaine-Bisson et Jacqueline Kennelly. Cette bourse de 5 000 $, créée par l’ACPPU pour commémorer la vie et l’oeuvre de son premier secrétaire général, a pour but de soutenir financièrement une étudiante ou un étudiant de haut niveau académique qui est inscrit à un programme de doctorat d’une université canadienne.
Les administrateurs de la fiducie doivent parfois réduire le montant octroyé à un lauréat qui a reçu des bourses d’autres sources, de sorte que le montant total de l’aide financière, y compris la bourse Stewart Reid, ne dépasse pas 25 000 $.

Bénédicte Fontaine-Bisson, doctorante au département de nutrition de l’Université de Toronto, étudie comment l’interaction de facteurs nutritionnels avec le génome affecte la santé, et pourquoi certaines personnes réagissent différemment. Ses travaux en nutrigénomique, un domaine d’étude relativement récent, sont prometteurs pour la prévention et la gestion de l’obésité, du diabète et des maladies cardiovasculaires, puisque le développement de ces affections est influencé à la fois par des facteurs alimentaires et génétiques. Après avoir obtenu son baccalauréat en nutrition à l’Université Laval, elle a entrepris ses études de maîtrise à l’Université de Toronto, et moins d’un an plus tard elle y était admise au programme de doctorat. Elle a reçu onze bourses d’études depuis le début de ses études postsecondaires, dont des bourses du CRSNG pour sa maîtrise et son doctorat, trois prix de la meilleure communication affichée, deux prix de la meilleure présentation orale, sept bourses de voyage et un prix d’excellence. Mme Fontaine-Bisson entend faire carrière en recherche et enseignement universitaires. Elle a publié un chapitre de livre et sept articles scientifiques, et elle a présenté ses travaux dans divers colloques internationaux. Elle recevra de l’ACPPU une bourse de 4 000 $.

Jacqueline Kennelly, doctorante en éducation à l’Université de la Colombie-Britannique, mène des recherches sur l’engagement des jeunes dans divers processus politiques. Elle étudie, d’un point de vue ethnographique, comment et pourquoi les jeunes développent leur engagement en participant à des groupes de jeunes activistes. Mme Kennelly détient une maîtrise en études environnementales de l’Université York ainsi qu’un baccalauréat en arts et sciences de l’Université McMaster. Parallèlement à ses recherches doctorales, elle participe aux activités de divers organismes travaillant auprès des jeunes à Vancouver, et elle consacre temps et énergie pour aider les jeunes à aiguiser leur sens critique et à s’engager davantage dans la vie démocratique de leurs collectivités. Ses travaux de recherche lui ont déjà valu le prix de la meilleure publication décerné par l’Association canadienne pour l’étude des fondements de l’éducation, pour son article publié en 2006 dans la Revue canadienne de l’éducation. À titre de deuxième finaliste après Mme Fontaine-Bisson, elle recevra de l’ACPPU une bourse de 1 000 $.