Boursiers et boursières
La bourse de 2009-2010

Kevin WalbyL’ACPPU a décerné cette année la bourse commémorative Stewart-Reid à Kevin Walby, doctorant en sociologie à l’Université Carleton.

M. Walby détient un baccalauréat ès arts avec mention de l’Université de la Saskatchewan ainsi qu’un diplôme d’études supérieures en sociologie de l’Université de Victoria. En 2006, il a participé à l’école d’été de l’European Consortium for Political Research, connu aussi comme « le camp d’été sur les méthodes de recherche ».

Pour sa thèse de doctorat en sociologie de la sexualité, il poursuit des recherches sur la vie active de 30 escortes masculines pour hommes qui, à partir d’Internet, offrent leurs services à Montréal, à Ottawa et à Toronto (Canada), à Houston et à New York (États-Unis) et à Londres (Angleterre). Il aspire à publier les résultats de ses travaux sous forme de livre chez une presse universitaire canadienne.

Actuellement, ses intérêts de recherches portent sur la surveillance et la gouvernance urbaine. Il a publié 30 articles scientifiques, chapitres de livres et essais critiques, et a rédigé un grand nombre de communications, de rapports et de comptes rendus de livres.

Parallèlement à son apport à la sociologie canadienne, M. Walby participe, en tant que rédacteur en chef de la section consacrée aux luttes des prisonniers et coordonnateur des services de liaison et de la défense des intérêts, à la publication du Journal of Prisoners on Prisons, une revue académique sans but lucratif, basée à Ottawa, où les articles sont centrés sur les réalités carcérales, évalués par un comité de pairs et écrits principalement par des détenus. Il est également membre de Books2Prisoners Ottawa.

Il a reçu plusieurs bourses, prix et distinctions honorifiques au cours de ses années d’études, dont la Bourse de la Reine décernée par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, et il souhaite faire carrière dans une université canadienne.

M. Walby a été sélectionné comme lauréat de la bourse Stewart-Reid par un comité formé de trois membres qui sont, cette année, Françoise Naudillon, professeure au département de français de l’Université Concordia, Ken Ko, professeur de biologie à l’Université Queen’s et Chris Ferns, professeur d’anglais à l’Université Mount Saint Vincent.