Boursiers et boursières
La bourse de 2011-2012

Sheila O'Keefe-McCarthySheila O’Keefe-McCarthy, étudiante au doctorat à l’Université de Toronto, a décroché en juillet la bourse commémorative J.H. Stewart-Reid 2011-2012 décernée dans le cadre du programme de prix et de distinctions honorifiques annuels de l’ACPPU. La bourse de 5 000 $ est accordée pour une année d’études à une étudiante ou à un étu¬diant de niveau académique exceptionnel qui est inscrit à un programme de doctorat dans une université canadienne.

Mme O’Keefe-McCarthy est titulaire d’un diplôme en sciences infirmières du Collège George Brown, d’un baccalauréat en sciences infirmières de l’Université Ryerson et d’une maîtrise en sciences infirmières de l’Université de Toronto. Pour sa thèse de doctorat, elle concentre ses recherches sur le traitement de la douleur ainsi que sur l’amélioration de la douleur et de l’anxiété pour les patients atteints d’un syndrome coronarien aigu (SCA) qui attendent de subir un cathétérisme cardiaque diagnosti¬que urgent.

Le SCA englobe les symptômes cliniques de douleurs thoraciques intenses et d’une crise cardiaque imminente attribuable à une maladie coronarienne. Il s’agit de l’une des principales causes de décès et d’invalidité au Canada qui, comme le fait observer Mme O’Keefe-McCarthy, révèle « une situation difficile et alarmante. Si elles ne sont pas adéquatement prises en charge, la douleur et l’anxiété causées par le SCA peuvent accélérer l’évolution de la maladie et accroître les lésions cardiaques ».

Les recherches montrent que, de façon générale, les douleurs thoraciques ne sont pas suffisamment soignées à l’aide de médicaments. Aussi la doctorante vise-t-elle par ses travaux à produire les renseignements dont la médecine a grandement besoin pour élaborer, à l’intention des personnes atteintes de cardiopathie, des cadres d’évaluation et des normes de traitement de la douleur. « Cette étude aura des répercussions de taille sur la recherche en douleur cardiaque en contribuant à renforcer les pratiques d’évaluation et de prise en charge de la douleur et de l’anxiété suivies par les infirmières de première ligne, à réduire le taux de mortalité et à alléger le fardeau des soins de santé », ex¬pli¬que-t-elle.

Mme O’Keefe-McCarthy a publié quatre articles, un chapitre d’un livre ainsi qu’un ouvrage qui lui a été commandé; elle a présenté des communications à de nombreux colloques nationaux et internationaux; elle a siégé au comité de direction de la Société canadienne de la douleur; elle a reçu, entre autres distinctions académiques, trois bourses d’études supérieures de l’Ontario et une bourse des Instituts de recherche en santé du Canada. Elle aspire à devenir chercheuse dans le domaine de la douleur cardiaque.

Les lauréats de la bourse Stewart-Reid, créée par l’ACPPU pour commémorer la vie et l’oeuvre de son premier secrétaire général, sont sélectionnés par un comité national qui était composé cette année de Tom Booth, professeur de botani-que à l’Université du Manitoba et ancien président de l’ACPPU, de Chris Ferns, professeur d’anglais à l’Université Mount Saint Vincent, et de Loretta Czernis, professeure retraitée de sociologie à l’Université Bishop’s et ancienne présidente de l’ACPPU.